10e Printemps des Jeunes Aficionados

 

Pour la deuxième année consécutive, Vauvert a ouvert sa saison taurine par le Printemps des jeunes Aficionados. Cette manifestation est organisée par la Coordination des Clubs Taurins de Nîmes et du Gard. Ce collectif regroupe trente associations. Initialement prévu sur le week-end des 25 et 26 mars, la journée du samedi a été annulée en raison des fortes pluies annoncées. La philosophie de ces journées est la transmission de nos traditions taurines envers les plus jeunes. Les spectacles et animations sont gratuites. Toutes les tauromachies sont représentées et leurs valeurs mises en exergue.

 

abrivado-08

tienta-macho-05

C’est une abrivado qui à ouvert les festivités. Les attrapaïres s’en sont donnés à cœur joie. Ensuite rendez-vous aux arènes où une tienta de trois machos attendait le public. Démonstration de bravoure aux piques et mise en valeur des caractères des jeunes taureaux d’origine Santa Coloma, par Patrick Varin qui parrainait cette dixième édition, Tibo Garcia et Baptiste Cissé. Gabin Rehabi, le picador, avait la lourde tâche de tester la bravoure des jeunes pensionnaires des ganaderias François André, Granier et Turquay. Une belle matinée ou la jeunesse a pu exprimer ses talents sous l’œil avisé des plus anciens.

sorteo_04

Autour des arènes il y avait de quoi se rafraîchir et se restaurer. D’autres préféraient déambuler dans le marché artisanal taurin animé par une peña. Sur le podium, installé au pied des arènes, on a pu assister au sorteo de la novillada de l’après-midi. Ce rituel, qui permet de tirer au sort les taureaux que devront combattre chacun des toreros, ne se passe pas habituellement en public.

novillade-06

A 16h00, c’était le paseo, prélude de la novillada sans picador. Les novilleros El Rafi et Solalito allaient combattre quatre erales de la ganaderia Turquay. Juste avant le début de la course Jean-Pierre Durieu a rendu un vibrant hommage au célèbre manadier décédé, Jean Lafont.

novillade-17

Les deux premiers novillos se sont révélés un peu faibles obligeant les novilleros à combattre avec douceur. Difficile exercice pour lier les passes et démontrer tout leur talent. Les deux autres novillos ont montré plus d’allegria, mais aussi toutes les caractéristiques de leurs origines Santa Coloma. De la bravoure, se jetant bien dans l’étoffe, mais n’autorisant pas le moindre relâchement. El Rafi en a fait les frais, en subissant une voltereta. C’est finalement Solalito qui remportera le trophée offert par les clubs Taurins Paul Ricard.

En fin de Novillada et pour prolonger la fête, Michael Toubas a fait une démonstration de toréo à cheval et les recortadores « Arte y Passion » ont effectué des écarts et des sauts, mettant en valeur leurs différentes disciplines.

vainc-novil-04

Solalito recevra sont prix en présences des présidents des clubs taurins, du torero, Patrick Varin et du maire de Vauvert, Jean Denat. Pour clôturer cette journée, la traditionnelle bandido fera vibrer l’aficion, jusqu’au cœur de la ville. Au final, c’est la jeunesse qui a triomphé durant tout ce dimanche, dans une atmosphère fort sympathique.

Jean-Pierre_Trouillas_mini   Jean-Pierre Trouillas

Partagez !

A propos de l'auteur :

Jean-Pierre Trouillas

Naturaliste, amoureux des sciences naturelles, de l’histoire, du patrimoine et des traditions. Passionné de photographie, des arts et de la culture. Curieux de tout en quelque sorte avec une furieuse envie de partager mes passions. Ex-éducateur à la retraite, mais toujours prêt à créer du lien par conviction et non par déformation professionnelle.