Relâché d’un butor étoilé au Centre du Scamandre

 

Ce samedi 25 mars, Serge Colombaud accueillait les équipes de Goupil Connexion et de l’Hôpital de la Faune Sauvage pour une opération un peu particulière.
Marie-Pierre Puech, vétérinaire, et son équipe soignent depuis le 20 décembre un butor étoilé, trouvé près de Corconne, dans le Gard.  Arrivé très amaigri à l’hôpital, il s’est retapé et a repris du poids. La Réserve Naturelle Régionale du Scamandre accueille les neufs espèces d’ardéidés présentes en Europe et c’est pour cela que la responsable de l’hôpital de la faune sauvage a choisi ce lieu pour relâcher cet oiseau emblématique des grandes roselières de la Camargue gardoise.

 

laché-butor-03

Cette opération était ouverte au public.  Après une présentation du site, des roselières et de son avifaune, Serge Colombaud nous a invités à une ballade commentée sur le sentier du Butor étoilé.
Arrivée dans la parcelle du « Bouvau », s’est Jordi Sargatal, naturaliste catalan qui a être chargé de rendre sa liberté au « Butor daurat » de son nom occitan. Ce monsieur a été un fervent défenseur des Aiguamolls del Emporda, parc naturel dont il a été le premier directeur. Cette personnalité de marque après avoir assumé parfaitement son acte libérateur, nous a enchanté en nous contant une légende catalane sur le butor.

laché-butor-01

Au delà du sauvetage d’un butor en détresse, Marie-Pierre Puech nous invite à changer notre regard sur la nature et nos comportements.
Elle lance un appel pour trouver des bénévoles pouvant assurer le transport d’animaux blessés. Pour cela il suffit de contacter l’hôpital aux numéraux suivants :

Tél. : 04 67 42 63 16 Port. : 06 52 49 70 01

laché-butor-02

laché-butor-04

Jordi Sargatal, à gauche et Marie-Pierre Puech, à droite

Jean-Pierre_Trouillas_mini   Jean-Pierre Trouillas

A propos de l'auteur :

Jean-Pierre Trouillas

Naturaliste, amoureux des sciences naturelles, de l’histoire, du patrimoine et des traditions. Passionné de photographie, des arts et de la culture. Curieux de tout en quelque sorte avec une furieuse envie de partager mes passions. Ex-éducateur à la retraite, mais toujours prêt à créer du lien par conviction et non par déformation professionnelle.