Petite Camargue : rencontre professionnelle pour décrypter le langage des fonds européens

  • L’Union européenne qui fête ses soixante ans, depuis le traité de Rome, représente aujourd’hui plus de 500 millions d’habitants à 28 États membres. « Unis dans la diversité » telle est sa devise.

Du 12 au 19 mai, les territoires du Pays de Lunel, du Pays Vidourle Camargue, les Maisons de l’Europe du Gard et de l’Hérault et de nombreux partenaires institutionnels se sont associés pour proposer une semaine d’animations, de conférences, d’expositions autour de l’Europe, à l’occasion du joli mois de l’Europe proposé par la Région Occitanie.
C’est dans ce cadre, que le jeudi 8 mai à Aimargues,  a eu lieu une rencontre professionnelle, qui a réuni une quarantaine d’agents et techniciens de diverses collectivités, dont la Communauté de communes de Petite Camargue et ses communes, pour décrypter le langage des fonds européens.

Une rencontre professionnelle qui a réuni une quarantaine d’agents en Petite Camargue
Une rencontre professionnelle qui a réuni une quarantaine d’agents en Petite Camargue

Après le café d’accueil et une introduction de Philippe Maugy, directeur général des services de la CCPC, les intervenants Karine Diaz-Turquay (programme ATI Volet urbain) chargée de mission à la CC du Pays de Lunel, Carole Colenson (programme ATI Volet urbain), chef de projet territorial à la CCPC et Maxime Charlier (programme LEADER et ATI Territorial), chargé de mission au Pays Vidourle Camargue ont conduit une présentation très riche d’enseignements sur le fonctionnement des fonds européens.
Savoir comment monter un dossier, gérer une demande de subvention, montrer des exemples concrets de projets qui ont été réalisés en Petite Camargue, ont été autant de sujets abordés à l’occasion de cette matinée conviviale.

 

 

 

Retour sur l’intérêt de ces fonds européens

L’Union européenne qui fête ses soixante ans, depuis le traité de Rome, représente aujourd’hui plus de 500 millions d’habitants à 28 États membres. « Unis dans la diversité » telle est sa devise.

Pour faire face à la crise et aux grands défis de l’UE, les États membres ont adopté un programme, les FESI (Fonds Européens Structurels et d’Investissement), qui permettent aux États membres de d’être solidaires tout en restant compétitifs dans l’économie mondiale.
Ces fonds européens financent des projets innovants au service de l’emploi, de la recherche, de la formation, de l’environnement, etc.

Il existe 3 grandes familles de FESI :
• Le Fonds européen de développement régional (FEDER) et le Fonds social européen (FSE), aussi appelés fonds structurels, qui financent la politique de cohésion économique, sociale et territoriale ;
• Le Fonds européen agricole pour le développement rural (FEADER), qui soutient le développement rural dans le cadre de la politique agricole commune ;
• Le Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche (FEAMP), qui finance la politique de la pêche et des affaires maritimes.

Créé en 2010 à l’initiative de l’Aquitaine, le dispositif « joli mois de l’Europe » est, depuis cette date, repris par les régions. Il est coordonné par le CGET (Commissariat général à l’égalité des territoires), au titre de sa mission de coordination nationale de la communication interfonds «Europe en France».
Le joli mois de l’Europe est devenu un label attribué à des événements célébrant l’Europe pendant le mois de mai.

A propos de l'auteur :

Stéphane Chesnais

Après cinq années passées dans le métier de Webmaster en tant qu'indépendant, je suis très enthousiaste à l'idée de participer à ce projet. Mon expérience au Midi Libre pendant deux ans, m'a permis d'acquérir des connaissances en matière de reportage et journalisme local. Aujourd'hui avec V+ Petite Camargue, j'aspire à partager un maximum d'infos avec vous !