Belle soirée du Scamandre : le Château d’Avignon et de Montcalm

Le jeudi 29 juin 2017 une conférence sur les châteaux créés ou aménagés par le célèbre négociant en vins Louis Noilly-Prat (1845-1935), a rassemblé une centaine de personnes au Centre du Scamandre. C’était également l’occasion de fêter le renouvellement pour 10 ans du label Réserve de Biosphère, attribué au territoire camarguais par l’UNESCO, comme l’a évoqué Serge Colombaud.

Estelle Rouquette, conservateur du patrimoine au Parc Naturel Régional de Camargue a présenté le contexte de l’époque, la personnalité de Louis Prat et ses réelles compétences en matière de technologie. Pour rappel Louis Prat est le fils aîné de Claudius Prat et de Rosine Noilly dont le mariage a fondé la firme Noilly-Prat.

Annelyse Chevalier, guide de pays et écrivain, nous a parlé plus particulièrement du domaine de Montcalm situé dans une zone de marais, de pâtis et de sylve. A l’origine, il appartenait aux descendants de la famille de Montcalm. En 1882, Louis Prat achète 800 hectares de ce terroir inculte pour planter de la vigne dans les zones inondables proche de la route de Sylvéreal à Aigues-Mortes. Afin de développer son domaine viticole et son domaine de chasse, Louis Prat fait construire un château servant de pavillon de chasse et de maison secondaire. La construction de la chapelle éloignée du château, pas orientée et non consacrée reste énigmatique.

Estelle Rouquette intervient à nouveau pour présenter le château d’Avignon qui a une longue histoire. Il passera entre les mains de Jeanne d’Arlatan, issue d’une riche famille arlésienne, qui avait acheté le mas de Someyre (1720) avant de le transformer et de l’agrandir. C’est à partir de ce moment-là qu’il est appelé château d’Avignon. En 1893, Louis Noilly-Prat en fait l’acquisition avec le domaine qui couvre environ 20 000 hectares. Il remaniera entièrement le bâtiment le dotant d’un confort plus moderne en employant les technologies les plus récentes. Toutefois, il conservera le style et beaucoup de mobilier du XVIII° siècle. Pour se faire, il se fera entourer par des personnalités hautement compétentes.

Fabrice Paquet, Régisseur du Domaine départemental du Château d’Avignon, nous parlera d’avantage de la modernisation du réseau hydraulique, de l’électrification et des nombreuses innovations ayant été primées lors des expositions universelles de la fin du XVIII°siècle comme la pompe Dumont et le fourneau Fascio, primés tous deux en 1889, ainsi que les bains-marie de la cuisine distingués en 1878.

Difficile de résumer en quelques lignes cette conférence, tellement elle était dense et bien documentée. Le public ravi à pu terminer cette belle soirée en partageant un vin d’honneur.

Vin d'honneur dans le magnifique cadre du Scamandre

Partagez !

A propos de l'auteur :

Jean-Pierre Trouillas

Naturaliste, amoureux des sciences naturelles, de l’histoire, du patrimoine et des traditions. Passionné de photographie, des arts et de la culture. Curieux de tout en quelque sorte avec une furieuse envie de partager mes passions. Ex-éducateur à la retraite, mais toujours prêt à créer du lien par conviction et non par déformation professionnelle.