Vauvert : un climat idéal pour les vendanges au Domaine du Vistre

  • Au Domaine du Vistre, le premier coup de sécateur a été donné le 19 août.

Les vendanges ne sont pas encore terminées pour le Domaine du Vistre mais l’heure est déjà au premier bilan. Si ce millésime 2017 s’annonce de très grande qualité, la quantité ne sera pas au rendez-vous.
Selon les premières estimations, les vendanges 2017 devraient accuser un déficit de volume de 30%. « Même si la quantité est plus faible, les prix n’augmenteront pas », analyse Benoît Dupret.

Au Domaine du Vistre, le premier coup de sécateur a été donné le 19 août. Depuis la famille Dupret s’affaire dans les vignes mais sans se presser commente Benoît. « Le climat est exceptionnellement idéal cette saison pour la vendange. La bonne maturité du raisin et son bon état sanitaire nous donne le rythme. »

Sur le tracteur, Mathieu, le frère de Benoît, amène à la cave un raisin d’une grande qualité. Il faut dire que les performances de la machine à vendanger  permettent de récolter le raisin avec très peu de grappe, le grain est intact et la vigne aussi.

Au quai de réception, tout un processus se met en place : le raisin est versé dans le conquet, puis dirigé vers l’égrappoir (pour séparer les baies des quelques rafles peu nombreuses). Ce conquet a la particularité de ne pas avoir de vis sans fin, ce qui permet de moins écraser le grain à cette étape. Un système de bascule du conquet avec des vibrations, et la main d’un homme de cave, permet de faire avancer le grain.
Le grain arrive finalement dans un pressoir à la pointe de la technologie, de fabrication française, où le jus de raisin n’est jamais en contact avec l’oxygène, et permet un apport moindre en sulfite. Puis  les jus sont acheminés ensuite dans les cuves.

Les vendanges se termineront aux environs de fin septembre. Une large partie de la production sera mise en bouteilles sur place, le reste suivra un circuit commercial vers les négociants.
Le vin nouveau se déguste le 19 octobre dans le Gard. C’est l’occasion pour le domaine d’organiser sa grande journée du marché du terroir et vin primeur pour la douzième année consécutive. Le samedi 21 octobre verra donc la grande cour du domaine se transformer en véritable petit marché artisanal.

A propos de l'auteur :

Stéphane Chesnais

Après cinq années passées dans le métier de Webmaster en tant qu'indépendant, je suis très enthousiaste à l'idée de participer à ce projet. Mon expérience au Midi Libre pendant deux ans, m'a permis d'acquérir des connaissances en matière de reportage et journalisme local. Aujourd'hui avec V+ Petite Camargue, j'aspire à partager un maximum d'infos avec vous !