Vauvert : marquage de pouliches à l’élevage du Valaure

  • Andréa et Erwan élevage du Valaure Andréa et Erwan élevage du Valaure

C’est sous un beau soleil de novembre qu’Andréa Coudert et son compagnon Erwan Janau  de l’élevage du Valaure ont marqué deux pouliches de l’année.

Passion transmise par son papa, gardian amateur

Bac pro “élevage et valorisation du jeune cheval” en poche en 2008 et sa rencontre en 2015 avec Erwan marchand de chevaux vont décider de son avenir professionnel avec la création de cet élevage.

 

Pratique traditionnelle

Le marquage au fer de ces deux pouliches de 6 mois, Héroïne et Hip-hop, (la lettre H désignant l’année de naissance 2017),  marque leur sevrage et le début d’une nouvelle vie pour les jeunes juments. Lors de ce rituel , elles reçoivent le fer,  marque de l’élevage. C’est l’occasion aussi d’un rassemblement convivial entre amis et amateurs passionnés de chevaux.

 

 

Héroïne ,  anglo-arabe de lignée  , destinée à l’endurance recevra la marque de l’élevage du Valaure.

Hip- hop,  pure camargue  , appartenant à Erwan et destinée à son usage personnel sera marquée du fer de celui-ci.

Après la tonte de la cuisse, les pouliches sont maintenues fermement , l’imposition du fer rouge se fait rapidement et immédiatement un baume cicatrisant et apaisant est appliqué.

 

Un nouveau regard sur l’élevage 

 ” Avec Erwan, nous avons décidé de changer de race en passant du demi sang arabe destiné à l’endurance à des chevaux origine constatée pour le travail du bétail , la demande est actuellement sur des chevaux plus grands, l’achat d’un cheval entier  lusitanien monture idéale pour le sport et le loisir va nous permettre de répondre à l’attente de notre clientèle...”

 

Une fin de matinée chaleureuse autour de grillades a réuni l’assemblée  dans une ambiance amicale.

 

 

 

 

Heroïne : une naissance extraordinaire

Héroïne du Valaure

 

Sa maman nous a été prêtée pour faire un poulain avec plus de papiers, le 26 décembre dernier la jument est tombée dans un canal, elle est restée plusieurs heures dans l’eau glacée avant d’être sortie par Erwan avec l’aide des pompiers,  un vrai miracle qu’elle n’ait pas avorté. Et au final, la naissance d’une très belle pouliche”

 

Partagez !

A propos de l'auteur :

André Michel Rodriguez

Retraité, je pratique la photographie, je randonne, je pêche et j’aime découvrir et expérimenter des activités diverses.