Petite Camargue : travaux sur la voirie intercommunautaire

  • La voirie intercommunautaire représente environ 70 km de routes et chemins qui relient entre elles les cinq communes, Aimargues, Aubord, Beauvoisin, Le Cailar et Vauvert.

La semaine dernière, les élus de la communauté de communes de Petite Camargue (CCPC), les agents du service patrimoine, le cabinet d’ingénierie Mediae et l’entreprise Colas se sont réunis au Cailar pour une réception des travaux de voirie intercommunautaire. L’occasion de faire le point sur le plan pluriannuel qui se terminera en 2020.

La voirie intercommunautaire représente environ 70 km de routes et chemins qui relient entre elles les cinq communes, Aimargues, Aubord, Beauvoisin, Le Cailar et Vauvert. Chaque année un marché à bon de commande est mis en place. En 2017, il a été attribué à l’entreprise Colas. « Nous avons utilisé pour ces travaux de réfection  un revêtement bi couche, adapté à ce genre de chemin car relativement souple et qui assume les déformations. Il permet également d’étanchéifier le support et de faire ralentir les gens » a expliqué un responsable de l’entreprise Colas.

Le programme de voirie (montant TTC pour 2017: 377 772 €) est élaboré par le maître d’œuvre, Mediae, suivant une classification des routes et chemins et un plan pluriannuel débattus au sein de la commission voirie, composée des élus, et présidée par M. Didier Lebois, conseiller communautaire. Toutes les décisions ainsi que la fixation du programme de travaux sont donc prises par cette commission. Chaque année tout est discuté et rediscuté afin de définir les interventions, les montants et les périodes.

« Ce programme doit permettre de réaliser un entretien régulier de vos chemins et d’avoir un parc de routes et chemins propres. Mais c’est un investissement à long terme et un travail de longue haleine, nous en sommes à la troisième année maintenant » a commenté le maître d’œuvre. « Il faut noter, que pour des raisons budgétaires, nous avons pris un peu de retard sur les deux premières années » a concédé Didier Lebois.

Joël Téna, Vice-président de la CCPC, délégué aux finances et maire de la commune du Cailar a tenu à souligner les efforts de la collectivité en matière de voirie malgré une conjoncture difficile. « Je dois dire que je suis particulièrement heureux aujourd’hui de la réfection de ce chemin de la Carrière Mégère. C’est un chemin qui relie Aimargues au Cailar et aux prés, c’est donc un chemin qui est très fréquenté. Compte tenu de son mauvais état, il était urgent de le refaire. L’intérêt communautaire de ce chemin ne faisant pas de doute».

Partagez !

A propos de l'auteur :

Stéphane Chesnais

Après cinq années passées dans le métier de Webmaster en tant qu’indépendant, je suis très enthousiaste à l’idée de participer à ce projet. Mon expérience au Midi Libre pendant deux ans, m’a permis d’acquérir des connaissances en matière de reportage et journalisme local. Aujourd’hui avec V+ Petite Camargue, j’aspire à partager un maximum d’infos avec vous !