La 29ème journée hommage à Fanfonne Guillierme

  • 29ème journée en hommage à Fanfonne

Pour cette 29ème journée hommage à Mlle Fanfonne Guillerme une expo photo lui a été consacrée, « Mademoiselle Fanfonne, toujours présente » réalisée par M. Robert Faure  et une conférence donnée par Michel Falguières et Maurice Vial « Autour de mademoiselle Fanfonne » ont permis d’évoquer son parcours atypique dans ce milieu taurin masculin, femme devenue une icône camarguaise fascinante et admirée de tous. Des anecdotes savoureuses  dévoilées par des intimes ou des amis de Fanfonne nous ont fait découvrir une  personnalité attachante, d’une grande culture et excellente cavalière.

Le dimanche 4 mars, Aimargues a rendu hommage à la grande dame de Camargue. Fanfonne est un exemple pour les femmes, elle a su s’imposer dans un milieu d’hommes et assouvir sa passion de la bouvine et ouvrir la voie aux autres femmes manadières.

Cette journée demande des mois de préparation au comité des fêtes mais aussi aux dames de l’ombre qui préparent la décoration du village aux couleurs de la manade de Fanfonne Guillerme azur et or. Le président du comité des fêtes Thibault Servières et toute son équipe de bénévoles donnent toutes leurs énergies et leurs attachement aux traditions pour que cette journée soit à la hauteur de Fanfonne.

Un millier de personnes défilent dans les rues du village des groupes folkloriques provençaux, des manadiers et gardians, calèches et musiciens venus rendre hommage à cette grande dame.

Ce défilé se poursuit par la messe des Gardians en provençal en l’église Saint Saturnin, de nombreuses personnalités ont assisté à cette messe puis vient la bénédiction des chevaux sur la place de l’Hôtel de Ville. Cette bénédiction lance le début de la saison taurine 2018. C’est un moment très intense qui revêt une émotion particulière cette année  avec la disparition de Pierre Aubanel.

 

La foule se dirige lentement vers la statue de Fanfonne, place du château pour écouter l’acampado sur le maintien des traditions.

L’adjointe aux festivités Christine Constant est la maîtresse de la cérémonie. Le maire, Jean-Paul Franc prend la parole en premier, il dépose avec sa majesté la Reine d’Arles Naïs Lesbros une gerbe au pied de la statue de Fanfonne. Il retrace la grande force de cette grande dame et son attachement pour la Camargue, la bouvine, les chevaux, sa fidélité en amitié, notamment avec ses emblématiques gardians Jacques et Armand Espelly. Il annonce que durant la fête d’Aimargues, un hommage sera rendu à Pierre Aubanel dit « Pierrot » lors d’un festival d’abrivado « souvenir Henri et Pierre Aubanel »

Mme la sénatrice, Vivette Lopez, nous rappelle avec beaucoup de ferveur son attachement à nos traditions et à notre Camargue. Sa majesté La reine d’Arles Naïs Lesbros prononce un discours en Provençal très émouvant.

Guy Chaptal, le Capitaine de la Nacioun gardiano, Gabriel Brun Majoral du félibrige, évoquent chacun à leur tour le maintien de nos traditions et rendent hommage à Florence Clauzel et à Pierre Aubanel, récemment décédés. Christian Espelly qui veille aujourd’hui avec son fils Hubert aux destinées de la manade Fanfonne Guillerme souligne que : « […] tant qu’il y aura des hommes il y aura des taureaux en Camargue […]

Pour terminer cet acampado, Hadrien Pujol, président de la Fédération Française de la Course Camarguaise rend à son tour hommage et rappelle les missions de la fédération.

 

Les gardians de la manade Aubanel étaient vêtus de noir en hommage à Pierre Aubanel suivie de la magnifique Roussataïo de la manade Fourmaud

Le comité des fêtes a offert l’apéritif dans la cour de l’école Fanfonne Guillierme et un repas traditionnel fût servi à la salle Lucien Dumas.

A cause des intempéries neigeuses la course des espoirs a été annulée. Cette journée se termina dans la bonne humeur malgré le temps capricieux.

Quelle grande Dame !

Photos © André Michel Rodriguez

 

Partagez !

A propos de l'auteur :

Tania Lafond

Je suis comptable expérimentée, passionnée de littérature. Je suis enthousiaste à l'idée de vous faire découvrir Aimargues à travers mes reportages. Ce joli village est dynamique avec un tissu associatif dense.