Le concert Purple Breeze ce samedi à l’école de musique

Avec Purple Breeze, François Buttet a retrouvé une formation correspondant idéalement à son style d’écriture et renoué avec son goût des compositions narratives, comme autant de portraits, contes ou saynètes, coups de gueule ou rêveries.

Un instrumentarium conventionnel sans être pour autant commun, offrant une riche palette de couleurs sonores, permettant des aplats vifs et tranchants autant que de multiples variantes d’entrelacs organiques.

Un grand équilibre entre les trois sections : le velouté des anches, la profondeur des cuivres et le souffle de la rythmique réunis par les virevoltes cristallines de la flûte.

Une taille intermédiaire, suffisamment importante pour inviter à de belles orchestrations et assez réduite pour laisser une place conséquente à la personnalité de chacun.

François Buttet

Musicien et enseignant suisse il s’est installé en Vaunage (entre Nîmes et Sommières) au tournant du siècle. Poly-instrumentiste, band leader, compositeur et arrangeur il aime à dire que l’instrument dont il joue le mieux c’est l’orchestre.

Dilettante industrieux il préfère toujours la prochaine idée, le projet à venir, l’orchestre qui n’existe pas encore. Doté d’un charisme indéniable et pédagogue intuitif il rassemble aisément des musiciens, professionnels ou amateurs, autour de ses projets.

Amoureux du travail bien fait et de relations qui ne soient pas superficielles, il aime à se présenter comme musicien de proximité.

Purple Breeze et Soleil noir

Le répertoire de Purple Breeze est entièrement original, chaque composition une image, une histoire, une réflexion …  et puis … il y a la création « Soleil noir », une suite orchestrale inspirée des poèmes et des combats de Nazim Hikmet ou Taslima Nasreen, Anna Politkovskaïa ou George Orwell, Nelson Mandela, Cabu, …

L’idée de cette suite musicale m’est venue en 2012. Elle était – à l’origine – pensée pour un et/ou une récitant/e, un quatuor à cordes, un sextet de vents et une rythmique pop-jazz.
L’essentiel du répertoire (les titres, les mélodies ainsi que les trames harmoniques et rythmiques) a été composé dans la foulée … et puis le partenariat escompté ne s’est pas réalisé, l’ébauche est restée en l’état. Par la suite j’essayais parfois un thème, l’évoquais avec une ou l’autre de mes formations …

Aujourd’hui, avec Purple Breeze – et après six ans d’attente – « Soleil noir » voit enfin le jour. Concert le samedi 31 mars à 20h30 à l’auditorium de l’école de musique de Petite Camargue

 

Partagez !

A propos de l'auteur :

Stéphane Chesnais

Après cinq années passées dans le métier de Webmaster en tant qu'indépendant, je suis très enthousiaste à l'idée de participer à ce projet. Mon expérience au Midi Libre pendant deux ans, m'a permis d'acquérir des connaissances en matière de reportage et journalisme local. Aujourd'hui avec V+ Petite Camargue, j'aspire à partager un maximum d'infos avec vous !