Les subventions européennes au menu du PETR Vidourle Camargue

Mardi 24 avril et mercredi 25 avril 2018 sous la présidence de Pierre Martinez, le PETR Vidourle Camargue réunissait successivement ses 2 commissions en charge d’étudier l’attribution de subventions européennes pour le développement rural et pour la pêche.
Dans ce cadre, 13 projets ont été étudiés en opportunité et 12 projets ont été subventionnés. Les projets présentés en opportunité reçus avec un avis positif ont bénéficiés de conseils pour améliorer leur projet au regard des attentes du comité de sélection et de la stratégie du PETR afin de formuler une demande de subvention définitive.

Pour les 12 projets subventionnés c’est environ 240 000 euros de l’Union Européenne que le PETR a attribués et qui encouragent un investissement total de plus d’1 millions d’euros sur le territoire. Les initiatives subventionnées regroupent de nombreux domaines : la vente de produits bio (SAS Bioniméo à Aigues-Mortes 25 000 €), la préservation de l’environnement par la collecte et le recyclage des déchets plastiques en Mer (Institut Marin du Seaquarium 16 600 €), ou encore le développement du coworking (Pôle Via Innova de Lunel 24 000 €).

Par ailleurs, 134 000 € ont été attribués à 4 communes pour des projets d’équipements favorisant le rapprochement entre les citoyens (travail sur la fréquentation des espaces publics par les différentes générations notamment).

Enfin, la décision a été prise de lancer un nouvel appel à projets pour l’entretien et la rénovation du patrimoine monumental et culturel des communes. Une enveloppe de 150 000 € est mise en place.

Les projets sont à déposer avant le 31 janvier 2019 et seront sélectionnés au regard de critères précis : rareté du patrimoine, risque de péril, potentiel de développement touristique et participation à la qualité du cadre de vie.

Les prochaines commissions se tiendront au début du mois de juillet.

Partagez !

A propos de l'auteur :

Stéphane Chesnais

Après cinq années passées dans le métier de Webmaster en tant qu'indépendant, je suis très enthousiaste à l'idée de participer à ce projet. Mon expérience au Midi Libre pendant deux ans, m'a permis d'acquérir des connaissances en matière de reportage et journalisme local. Aujourd'hui avec V+ Petite Camargue, j'aspire à partager un maximum d'infos avec vous !