Gallician : la fête bat son plein

  • Départ de l'abrivado au pont des Tourradons

Le hameau n’a pas besoin de la canicule pour rentrer en ébullition. Le taureau y est roi et donne la température, le rythme et l’allégresse à cette fête qui fait corps avec le marais proche. Ce jeudi 26 juillet le programme illustrait bien mon propos. L’abrivado matinale partait du pont des Tourradons et parcourait le chemin de halage entre le canal du Bas-Rhône et l’étang du Charnier. Un parcours inédit que les « marins d’eau douce » pouvaient observer depuis le canal. De belles images et de fortes émotions que les coureurs, cyclistes et occupants des voitures de fêtes ont pu éprouver entre le pont des Tourradons et celui de Gallician.

En soirée la foule était venue nombreuse pour assister à l’encierro de la manade Aubanel. L’occasion pour les jeunes et moins jeunes de se mesurer aux bêtes juste pour éprouver le frisson que la proximité du taureau génère.

Partagez !

A propos de l'auteur :

Jean-Pierre Trouillas

Naturaliste, amoureux des sciences naturelles, de l’histoire, du patrimoine et des traditions. Passionné de photographie, des arts et de la culture. Curieux de tout en quelque sorte avec une furieuse envie de partager mes passions. Ex-éducateur à la retraite, mais toujours prêt à créer du lien par conviction et non par déformation professionnelle.