Le Cailar : Journée à l’ancienne

  • Journée à l'ancienne

Le Cailar annonce la couleur dès son rond-point d’entrée entre la tombe du célèbre cocardier Sanglier et du taureau grandeur nature en fer forgé de l’artiste local Max Déjardin.  Pour Joël Tena  le Maire, son village est la capitale de la Petite Camargue, berceau de la course camarguaise avec une tradition bouvine très forte. La fête votive, connue pour son ambiance exceptionnelle est un  événement majeur du Cailar.

Journée à l’ancienne du mercredi 8 août 2018

Cette journée traditionnelle et pittoresque lancée au début des années 80 a été reprise depuis par de nombreux autres villages.

 

Tout commence par un déjeuner aux prés des Demoiselles et un engouement qui ne se dément pas d’année en année, très nombreuses calèches et personnes costumées. Une ambiance chaleureuse dans un environnement privilégié au milieu des taureaux.

 

 

Vers 11 heures, les gardians trient les taureaux pour l’abrivado , un trajet de quelques kilomètres vers le Cailar, le long du Vistre,  en compagnie des charretiers , de personnes à pied, vélos, cyclomoteurs anciens et chevaux.

Une foule nombreuse accueille le cortège dès l’entrée du village jusqu’aux arènes.

 

 

Aux arènes le Maire remercie tous les acteurs de cette matinée populaire  «  L’ affluence importante de cet événement nous permet de dire que les habitants du Cailar et de la Petite Camargue sont profondément attachés à nos traditions et que c’est ainsi que nous pourrons les maintenir  face aux anti-tout… »

 

 

Partagez !

A propos de l'auteur :

André Michel Rodriguez

Retraité, je pratique la photographie, je randonne, je pêche et j'aime découvrir et expérimenter des activités diverses.