Beauvoisin : Autour du raseteur Jean Sicard

  • au centre Jean Sicard de gauche à droite Florent Lupi , Belkacem Benhamou, Jean-Marc Soulas , Roger Pascal, Christophe Tichet, Alicia Deleuze.

extrait  de l’article :  Promesses de taureaux à l’EHPAD « Petite Camargue »  du 22 août 2018     Lien de l’article

Un moment fort 

Parmi les résidents, Jean Sicard, ancien raseteur du temps de « Vovo » célèbre cocardier,  qui malgré  le temps passé a retrouvé  cet instinct  de prendre le crochet du jeune Belkacem, de caresser le frontal du cocardier de la manade Lautier, un instant magique que nous avons tous ressenti, le temps avait suspendu son vol.

 

Paroles d’Anciens

Suite à la journée « Promesses de taureaux » et à ce moment fort vécu par l’assistance lors de la rencontre du jeune raseteur Belkacem Benhamou et d’un résident  de 88 ans, Jean Sicard, ancien raseteur,  Alicia Deleuze  en charge auprès de la FFPC de la communication et de la sensibilisation auprès des visiteurs, des scolaires et des  personnes âgées ou isolées (EHPAD, maison de retraite), avait fait la promesse à Jean  de revenir le voir.

« Cette démarche de Promesses de taureaux de visiter ces lieux de résidence pour  personnes âgées  permet de  créer un échange , déclenche une parole, le souvenir d’un moment et ils sont la mémoire vivante de notre société ont plein de choses à nous apprendre et à nous raconter. Il y a eu un grand moment d’émotion avec Jean Sicard … »

Une réunion en toute intimité autour de Jean Sicard, Jean-Marc Soulas, le président de la fédération de la course camarguaise,  Florent Lupi, manadier (manade Chapelle) et vice -président de la Fédération, le raseteur  Belkacem Benhamou, Christophe Tichet, adjoint à la mairie délégué au cadre de vie et le grand ami  de Jean , Roger Pascal, un du « Carré d’As, président du club des Anciens raseteurs,  à l’époque où la course camarguaise s’appelait la course libre, un état d’esprit.

 

Jean Sicard dit « La Carpe »

Il y a des absences mais le vécu est en nous, à l’intérieur et Roger Pascal l’a bien exprimé « Jean reste et restera raseteur dans son cœur et c’est son coeur qui parle …. Jeannot  tu te souviens comment on te surnommait  »  et le Jean de répondre « La carpe ».

Occasion d’évoquer des souvenirs entre raseteurs, manadier et passionnés. Les grands taureaux de l’époque, Gandar et sa corne cassée dans un accident, Cosaque, Furet et bien d’autres, les grandes royales, des anecdotes de piste et de vie, temps aussi où Jean était le tourneur du raseteur, Jacques Roumajon. Jean Sicard a été aussi membre de la commission du club des Anciens Raseteurs.

Cette réunion s’est terminée  autour d’un apéritif offert par l’EHPAD de « Petite Camargue ».

Faire revivre la mémoire quand l’émotion crée le lien, le but d’Alicia et de Promesses de Taureaux est atteint.

 

En savoir plus sur Promesses de Taureaux  Lien

 

 

Partagez !

A propos de l'auteur :

André Michel Rodriguez

Retraité, je pratique la photographie, je randonne, je pêche et j'aime découvrir et expérimenter des activités diverses.