Beauvoisin : Que de chemin parcouru pour le Boxing Club 1980

A l’entame de sa cinquième saison, le Boxing Club 1980, dirigé par Bousmaha Amara, voit déjà une soixantaine de licenciés, tous âges confondus, venir monter sur le ring… Et ce n’est pas fini !
Il faut dire que l’aménagement de la salle du château à Beauvoisin n’a rien à envier aux salles de boxe dignes de ce nom. Le ring flambant neuf et les poutres supportant les sacs d’entrainements ont fière allure sous les voutes en pierres apparentes.

La jeunesse à l’honneur

Ce mercredi là une quinzaine d’enfants étaient tous très contents de venir s’entrainer et découvrir les rudiments de la boxe. Ouvrir le club aux plus jeunes, c’est un projet qui tenait à cœur à Bousmaha dés le début. Il les accueille ainsi le mercredi de 17 heures à 18 heures.

Comme chaque année maintenant, à la grande surprise des parents, l’évolution de leur progéniture ne fait pas de doute et a donné raison à la persévérance de l’entraineur. Ce dernier, confiant, explique : « La boxe est un sport qui transforme et grandit mentalement les enfants. Pour certains, la boxe permet de mieux canaliser leur énergie, pour d’autres l’apprentissage du respect prend tout son sens !»

 

Une fabrique à champions

Tous les investissements humains et financiers de Bousmaha Amara depuis le début de l’aventure n’ont pas été vains. Le passionné de boxe voit ses résultats décupler positivement avec une belle participation féminine qui a raflé de nombreux podiums en championnat régional et national.

Il y a quelques années, quand il laisse la compétition pour l’enseignement de la boxe anglaise, aurait-il pu imaginer façonner des champions à son tour ? Dans tous les cas, c’est une réalité aujourd’hui et l’ancien champion peut être fier de lui.

Un avenir certain

Nouveau tous les lundis, « le cross-fit boxe » qui vient d’être mis en place au club. Mélange de boxe anglaise, cardiotraining, de gymnastique, d’athlétisme et d’haltérophilie, son engouement s’explique simplement par son efficacité pour tonifier le corps et perdre du poids !
Le club ne ménage pas ses efforts pour donner entière satisfaction à ses adhérents. Le vice-président, Christian Métahri espère beaucoup travailler prochainement avec des ITEP (Instituts thérapeutiques éducatifs et pédagogiques) au travers de journées d’initiation à la boxe. Ces enfants souffrant de troubles comportementaux pourront découvrir les bases de ce sport : jeu de jambes, frappe au corps. « Nous voulons montrer que la boxe n’est pas un sport violent mais une pratique où il faut apprendre à se canaliser tout en se défoulant », avance le vice-président.

 

Pour découvrir ce club,

Voici la page Facebook https://www.facebook.com/boxingclub1980/
le mail de contact : bousboxe@hotmail.com
le téléphone : 06 33 88 51 37

Partagez !

A propos de l'auteur :

Stéphane Chesnais

Après cinq années passées dans le métier de Webmaster en tant qu'indépendant, je suis très enthousiaste à l'idée de participer à ce projet. Mon expérience au Midi Libre pendant deux ans, m'a permis d'acquérir des connaissances en matière de reportage et journalisme local. Aujourd'hui avec V+ Petite Camargue, j'aspire à partager un maximum d'infos avec vous !