Les gravures de Walter Barrientos à Vauvert : Une exposition à ne pas rater

Jusqu’au 12 décembre à l’espace culture Jean Jaurès, dans le cadre de la biennale SUDestampe, Walter Barrientos présente une sélection de ses œuvres récentes et en avant-première quelques gravures sur « l’Indien », portraits réalisés pour une exposition en 2019 au musée Goya de Castres.

Né à Cuzco (Pérou) en 1960, un étonnant parcours l’a mené de berger dans la cordillère des Andes jusqu’à une carrière artistique incroyable.
En 1989, invité par l’école des Beaux-Arts de Montpellier, Walter Barrientos s’installe en France pour enseigner la gravure. Il crée à Montpellier un atelier consacré à cet art qui deviendra par la suite La Maison de la Gravure Méditerranée.

Sa démarche est le résultat conjugué de son histoire personnelle et de ses recherches de créateur contemporain. Elle allie la représentation de ses sentiments propres, la rapidité d’exécution et la notion d’éphémère.

Walter Barrientos reprend une très vieille tradition andine qui consiste à laisser des traces sur le sol (lignes des Nazcas) et la fait évoluer en fonction de ses objectifs. Il crée des peintures, des photogravures, des petits formats et réalise aussi des installations éphémères (Sandgraffity). Il accomplit de nombreuses résidences en milieu scolaire.

Le film documentaire Walter Barrientos, féerie des couleurs et des sens est également projeté dans la salle d’exposition à l’étage. D’une durée de 52 minutes, il retrace la création artistique de Walter Barrientos.

Pour cette exposition, l’espace culture Jean Jaurès est ouvert le mercredi de 9h30 à 12h et de 14h à 18h30, le vendredi de 14h à 18h30, le samedi de 9h30 à 12h. Des visites guidées sont organisées le mardi sur rendez-vous. Entrée libre.

 

Partagez !

A propos de l'auteur :

Guy Roca