Yvon Guillou, Laurent Grison
un compagnonnage esthétique qui fait converger la création plastique et la poésie

00_conf_guillou_grison

A quelques jours du décrochage de la magnifique exposition de l’artiste plasticien, Yvon Guillou,  le service Culture de la ville a proposé dans le cadre des jeudis de Jaurès une conférence de Laurent Grison, poète, essayiste et historien, sur le thème du dialogue entre création artistique et poésie.

00_Laurent Grison
Laurent Grison

Yvon Guillou et Laurent Grison partagent un territoire, ils ont  une dizaine d’ouvrages en collaboration dont, Griffures de griffons, Grand prix du livre d’artiste de la ville de Montpellier 2013.
Nous nous sommes rencontrés d’une certaine manière esthétiquement parlant en 2008. Mais depuis, cette production a été prolifique puisque nous avons la production d’un livre par an. Sans aucune prétention, c’est quelque chose qui témoigne d’un vrai partage esthétique et aussi d’un désir commun.

00_Yvon Guillou
Yvon Guillou

Yvon Guillou est né en 1947 à Morlaix vit et travaille à Aubais. Après des études artistiques à Paris, il sera ensuite professeur d’arts plastiques et poursuivra en parallèles une œuvre de création personnelle. Il a exposé de nombreuses fois en France et dans la région et publié ou illustré différents et nombreux ouvrages.

Entremêlement subtil des lignes, hybridation brute des formes, confrontation inattendue des couleurs. Les œuvres d’Yvon composent une singulière partition silencieuse. Le spectateur en suit la portée comme un interprète funambule qui, à chaque pas de l’œil, trébuche mais sourit.
La ligne horizontale, avec son corps de ballet insolite et insolent, vibrionne sur plusieurs mètres. Le plomb tire et étire la ligne verticale jusqu’à l’extrême tension, questionne l’évidence même de la gravité. Yvon Guillou combat ainsi l’éphémère, avec la forme et la couleur, avec la matière. Le plexiglas ? Un autre verre et non un substitut du verre – comme le béton est poésie plus qu’ersatz de la pierre. La résine ? Un matériau franc, véritable trompe-la main. Le métal ? Noir. Les fils ? Sauvages ! (Laurent Grison)

01_conf_guillou_grison  02_conf_guillou_grison
 SONY DSC  SONY DSC

05_griffures de griffons

Partagez !

A propos de l'auteur :

Guy Roca