La question de la transition énergétique en Petite Camargue

Une soirée de travail était organisée vendredi 14 septembre à la manade Félix à Aimargues pour finaliser le Plan Climat Air Energie Territorial : le PCAET.

Lancé en 2017 avec Alain Dupont, en charge de ce dossier, le PCAET de Petite Camargue doit être prêt avant le 31 décembre 2018. Cette obligation de réaliser un plan climat pour les intercommunalités de plus de 20 000 habitants, résulte de la loi de Transition Energetique pour la Croissance Verte de 2015. Il a pour but de mettre en cohérence toutes les actions menées sur le térritoire et de les developper.

De nombreuses actions déjà menées

Jean-Paul Franc, président de la Communauté de communes de Petite Camargue (CCPC), a rappelé, en préambule de la soirée, que « de nombreuses actions étaient déjà portées par la CCPC, que ce soit au niveau de la gestion des déchets ou encore en approvisionnement local et bio de la cuisine centrale, par exemple ».

« Chaque commune de l’intercommunalité porte aussi de nombreuses actions comme le zéro phyto ainsi qu’entreprises, associations et acteurs publics du territoire » a-t-il ajouté.

 

 

Cette soirée, animée par Camille Spaeth, chargée de mission, et Elaïs Buguet du cabinet Agatte, marquait donc la fin de l’élaboration de ce document. Ce ne sont pas moins de quatre groupes de travail, représentés ce soir-là par une quarantaine de personnes, et composés de partenaires tels qu’entreprises, citoyens, associations, institutionnels, qui ont participé à quatorze réunions afin de co-construire un diagnostic et d’identifier un certain nombre de propositions d’actions, environ soixante dix au total.

Tout l’enjeu de la soirée, après le témoignage de quatre intervenants, venus relater leur propre expérience, était de partager ces propositions et de sélectionner celles qui semblaient prioritaires, celles à supprimer mais aussi celles qui pourraient encore être ajoutées.

Les ambitions proposées

Ambition 1 : Adapter les activités agricoles, les milieux naturels et les habitats de Petite Camargue aux effets du changement climatique d’aujourd’hui et de demain. Exemple d’actions : Aides nationales pour adapter les logements au risque inondation et réduire leur vulnérabilité comme le programme Vistr’alabri) …

Ambition 2 : Tendre vers l’exemplarité (air-énergie-climat) des collectivités territoriales de Petite Camargue dans la gestion de leur patrimoine et les services rendus aux acteurs du territoire. Exemple d’actions : Sensibilisation au tri des déchets par la Communauté de communes ; Zéro phyto à Aimargues et Vauvert; Contrat de Performance énergétique pour la rénovation de l’éclairage public à Vauvert et Le Cailar…

Ambition 3 : Valoriser les gisements d’énergies renouvelables du territoire en tenant compte des enjeux environnementaux et en privilégiant les acteurs locaux. Exemple d’actions : Développement de panneaux solaires photovoltaïques dans les zones d’activités du territoire avec participation financière de la collectivité, des entreprises et des citoyens intéressés…

Ambition 4 : Améliorer la performance énergétique des bâtiments de Petite Camargue de manière cohérente avec les enjeux de qualité de l’air. Exemple d’actions : Economies de fonctionnement réalisées sur les bâtiments de la restauration scolaire grâce à des travaux d’isolation et à l’achat d’un chauffe-eau solaire ; Réalisation d’un audit énergétique par un stagiaire en mai 2018…

Ambition 5 : Accompagner les acteurs économiques du territoire dans leur transition énergétique et climatique, et tendre vers une économie circulaire. 

Ambition 6 : Informer, sensibiliser et impliquer l’ensemble des acteurs du territoire dans la construction et la mise en œuvre du PCAET. Exemple d’actions : Création d’un comité de suivi composé d’élus, de partenaires institutionnels et de citoyens dont l’objectif serait de veiller à la bonne mise en œuvre des actions et de mettre en place des actions de sensibilisation à destination de divers publics…

Ambition 7 : Faire de la Petite Camargue un territoire pionnier en matière d’agriculture durable, respectueuse du sol, de l’air et favorisant la séquestration carbone. Exemple d’actions : Accompagnement aux changements de pratiques agricoles par le Syndicat Mixte des Nappes Vistre Vitrenque Costières…

 

Partagez !

A propos de l'auteur :

Stéphane Chesnais

Après cinq années passées dans le métier de Webmaster en tant qu'indépendant, je suis très enthousiaste à l'idée de participer à ce projet. Mon expérience au Midi Libre pendant deux ans, m'a permis d'acquérir des connaissances en matière de reportage et journalisme local. Aujourd'hui avec V+ Petite Camargue, j'aspire à partager un maximum d'infos avec vous !