Conseil communautaire : Une étude de faisabilité engagée pour la « future » cuisine centrale

Voté à l’unanimité, le budget primitif 2017 de la Communauté de communes de Petite Camargue a été présenté en assemblée le mercredi 5 avril dernier. Un budget d’un montant de 18 M€ qui ne présente aucun emprunt pour ce millésime. Il est à noter aussi un maintien des taxes sans augmentation.

Ce budget a été étayé par Joël Tena, vice président et maire du Cailar, aux côtés de Murielle Onezime, responsable des services financiers.

De Gauche à droite, Joël Tena, Murielle Onezime et Jean-Paul Franc

Du côté des investissements, un montant  de 133 000 € sera alloué à la restauration scolaire dont 100 000.00€ permettront une étude de faisabilité pour la « future » cuisine centrale. 422 000 €  iront à la voirie, 227 000 € aux bâtiments communautaires,  137 500 € à l’environnement, 51 000 € au parc informatique et 63 000 € pour le parc automobile. 53 000 € finiront l’aménagement du port de plaisance avec 6 000 € pour les aires de stationnement et  47 000.00€ à la mise en conformité de la capitainerie.  

 

La capitainerie du Port de Gallician

 

Au cours de cette assemblée, Jean Denat, vice président et maire de Vauvert, a tenu à souligner qu’aucun budget n’avait été prévu pour une éventuelle étude de faisabilité d’une aire d’accueil des gens du voyage qui permettrait de répondre aux obligations règlementaires sur la question.  Le président Jean Paul Franc a répondu favorablement en indiquant que l’étude ferait l’objet d’une DM (décision modificative).
Le maire de Vauvert est également intervenu au cours de cette assemblée concernant une subvention exceptionnelle de 8 000 € octroyée à la mission locale des jeunes. « Cette structure est en déficit structurel » a-t-il annoncé et de préciser que huit communes de la communauté de communes Rhôny-Vistre-Vidourle ne participaient pas à son financement alors que les jeunes de ces communes sont accueillis par la structure.

A propos de l'auteur :

Stéphane Chesnais

Après cinq années passées dans le métier de Webmaster en tant qu'indépendant, je suis très enthousiaste à l'idée de participer à ce projet. Mon expérience au Midi Libre pendant deux ans, m'a permit d'acquérir des connaissances en matière de reportage et journalisme local. Aujourd'hui avec V+ Petite Camargue, j'aspire à partager un maximum d'infos avec vous !