Centre du Scamandre : Prix du concours des prairies fleuries et présentation de l’ouvrage “sur la route des taureaux” de Jacky Simeon.

  • taureaux en pâture sur prairies humides en petite Camargue

Deux soirées thématiques ont eu lieu au centre du Scamandre mettant à l’honneur le patrimoine camarguais .

Concours des prairies Fleuries.

La remise des prix de la 8éme édition aux lauréats du concours  des “prairies fleuries” suivie de la présentation du livre de Jacky Simeon  “Sur la route des taureaux” avec la participation de Michel Falguières.

Monique Christol, Vice-présidente du syndicat mixte pour la protection de la Camargue Gardoise, présidente du concours local “des prairies fleuries”, a présenté ce concours général agricole  sur le territoire camarguais :
Ce concours vise à récompenser les bonnes pratiques de gestion des pelouses, prairies humides et prairies de fauche en mettant en évidence le rôle de l’élevage dans le maintien de la biodiversité des zones humides“.

Les membres du jury composé d’agronomes, de botanistes, de naturalistes et d’apiculteurs sont venus visiter les 5 parcelles candidates avec pour objectif d’élire la parcelle ayant le meilleur équilibre agricole écologique. Ces parcelles se situent en Camargue gardoise (trois),  en Camargue (une) et en Costières (une) en lien avec l’extension récente du périmètre de la réserve de biosphère.

Le lauréat de ce concours local participera au concours national et assistera à la remise des prix qui aura lieu au salon international  de l’agriculture à Paris. La Camargue a été récompensée par deux fois avec un troisième prix d’excellence Agri-Ecologique : en 2015 avec une prairie de la Manade l’Amarée aux Saintes-Maries de la Mer et en 2016 avec une prairie de Renaud Vinuesa au Cailar.

Présentation par Nicolas Bonton du parc naturel de Camargue et animateur de ce concours, des cinq lauréats dans les catégories “pâturage et fauche” et “pâturage” exclusif.

Cinq éleveurs, Mathieu Lacan de Bellegarde, Jérôme Astier de Saint-Gilles, Virgile Alexandre de la ganaderia El Campo, Simon Roque de Franquevaux et Marc Linsolas de Saint-gilles concourraient cette année. Objectif : récompenser la prairie présentant le meilleur équilibre entre valeurs agronomique et écologique. Pour cette cinquième édition  organisée par le Parc Naturel Régional de Camargue et le Syndicat Mixte de la Camargue Gardoise , le jury a particulièrement été étonné de la très grande diversité floristique et de l’abondance de plantes rares ou menacées, démontrant ainsi la compatibilité entre l’exploitation agricole de ces milieux et la préservation de leur biodiversité.

Marc Linsolas s’est vu décerner le premier prix , il représentera la région lors du concours national dont les prix seront attribués à l’occasion du Salon International de l’Agriculture de Paris en février 2018. Autres gagnants Virgile Alexandre, deuxième prix, et Jérôme Astier, prix spécial de la bio-diversité.

Remise des prix sous la présidence de Régis Vianet, Directeur du Parc Naturel de Camargue.

 

Sur la route des taureaux

On ne présente plus Jacky Siméon,  raseteur de légende et écrivain reconnu qui a voué sa vie à la course camarguaise.

Cette passion du taureau, il nous la transmet aujourd’hui dans ses ouvrages dont le dernier en date paru aux éditions Au diable Vauvert est une ballade culturelle et touristique . 

Au cours de l’entretien avec Michel Falguières, conteur public, l’auditoire a été transporté dans un “road trip”  sur les traces de ces grands taureaux, divinités de la course camarguaise, immortalisés à jamais par une stèle, une statue ou une tombe.

Au gré des étapes, l‘auteur a livré des anecdotes taurines à la fois inédites et succulentes. Des extraits du livre sur des grands cocardiers ont été contés avec passion et émotion par Michel Falguières qui nous a dévoilé toute la ferveur de cette univers taurin. Un beau moment littéraire !

Marion Mazauric des éditions Au Diable Vauvert a confirmé  toute l’importance d’avoir des auteurs comme Jacky Simeon , mémoire de la bouvine pour un tourisme de traditions et de la culture de ce terroir.

Cette soirée s’est terminée par une séance de dédicace autour d’un apéritif en l’honneur de notre patrimoine.

Partagez !

A propos de l'auteur :

André Michel Rodriguez

Retraité, je pratique la photographie, je randonne, je pêche et j’aime découvrir et expérimenter des activités diverses.