Beauvoisin : Promesses de taureaux à l’EHPAD « Petite Camargue »

  • Promesse de taureaux

Journée à l’ancienne

Lundi 20 Août 2018

 

Déjeuner à l’ancienne aux prés des fiaous, offert à la population et animé par le groupe folklorique « Osco » avec cavaliers , personnes costumées et défilé en caléches.

Dans le même temps à l’EHPAD  « Petite Camargue » de Beauvoisin, les résidents ont vécu un beau moment de partage. 

 Promesse de taureaux

La Fédération Française de la Course Camarguaise (FFCC), en partenariat a lancé en 2017 « Promesses de Taureaux  » , projet fédérateur autour de la course camarguaise et le soutien de cette identité culturelle forte qu’est la bouvine.

Cette journée est à l’initiative de l’office de tourisme de Vauvert,   des élus FFCC Florent Lupi et Serge Sastre et des agents de la résidence de Beauvoisin.

Alicia Deleuze en charge auprès de la FFPC de la communication et de la sensibilisation auprès des visiteurs, des scolaires sans oublier les personnes âgées ou isolées (EHPAD, maison de retraite).

« Le but est de transmettre et de partager la culture et la course camarguaise  du côté pédagogique, la pédagogie n’est pas que pour les enfants mais aussi les personnes âgées. Les EHPAD de Vauvert et de Beauvoisin ont accepté de nous recevoir dans le but de transmettre, faire connaître ou se remémorer de jolis instants de nos traditions … »

Sollicité pour représenter  » la parole des raseteurs »,  le jeune Belkacem Benhammou,  22 ans , raseteur du trophée de l’avenir depuis peu de temps

 » J’ai accepté avec plaisir de représenter en quelque sorte cette parole des raseteurs , transmettre la passion de mon petit vécu, c’est une première expérience pour moi et je l’ai vécu avec beaucoup d’émotion… »

 

 

Ils étaient nombreux à accueillir les intervenants,  visionnage  de courses camarguaises , les résidents curieux de connaître la culture taurine ont posé des questions, certains se sont remémorés avec émotion des souvenirs anciens, tous ont été sensibles et attentionnés. Belkacem a expliqué avec gentillesse son engagement et sa passion des taureaux transmis par son père ancien raseteur, à présenter un crochet et un frontal de taureaux aux  pensionnaires qui ont pu ainsi approcher les cornes d’un taureau pour la première fois.

Un moment fort

Parmi les résidents, Jean Sicard, ancien raseteur du temps de « Vovo » célèbre cocardier,  qui malgré  le temps passé a retrouvé  cet instinct  de prendre le crochet du jeune Belkacem, de caresser le frontal du cocardier de la manade Lautier, un instant magique que nous avons tous ressenti, le temps avait suspendu son vol.

 

La matinée s’est terminée par un défilé de calèches à l’ancienne et une aubade du groupe folklorique « Osco ».

 

Partagez !

A propos de l'auteur :

André Michel Rodriguez

Retraité, je pratique la photographie, je randonne, je pêche et j'aime découvrir et expérimenter des activités diverses.