Vauvert : Présentation des derniers livres de Jacky Simeon et Antoine Martin au Centre du Scamandre

  • Antoine Martin et Jacky Siméon dédicacent leurs ouvrages.

Ce vendredi 5 octobre, Jacky Simeon et Antoine Martin sont venus présenter leur dernier ouvrage, au Centre du Scamandre. Cette belle soirée autour des thèmes de la course camarguaise et des fêtes votives a commencé par la projection de trois courts-métrages. Le film d’Éric Michel « La célébration » a ouvert les festivités. Il nous montre le déroulement d’une journée de fête vauverdoise avec le taureau comme fil conducteur. Celui de Thierry Bourdy, « Une Fête en son pays », accompagné d’un beau texte de Jean-Luc Bernet, recueille les témoignages de différents acteurs de la vie locale sur la perception de l’évolution de la fête et des traditions taurines dans les années 1990. Le clip souvenir sur le grand raseteur Jacky Simeon, réalisé par Jean-Pierre Delon et Bernard Porras, nous a fait revivre ce duo de légende « Simeon -Pascalet ». Toutes ces belles images, nostalgiques, émouvantes et exaltantes étaient bien évidemment en phase avec les thématiques des ouvrages des deux auteurs qui étaient à l’honneur ce soir là.

Fous de Fêtes Votives

Antoine Martin est né en 1955. Romancier, nouvelliste, « il applique un style brillant et un humour sans faille à la recherche d’une littérature qui ne se prend pas au sérieux ». Dans son dernier ouvrage Fous de Fêtes Votives on retrouve l’humour décalé, l’écriture ciselée et le ton attendri de ses précédents livres. L’auteur retranscrit les ambiances des fêtes de village qu’il affectionne tant et qu’il a observé durant de longues années. Sa couverture à double entrée, son abécédaire avec les lettrines d’Ève André et les illustrations signées Arnaud Fayet en font une œuvre originale et jubilatoire.

Une Cocarde d’Or et de Sang (nouvelle édition)

Jacky Siméon est né en 1952. Raseteur hors du commun, il électrise la bouvine et les foules par son audace et sa fougue. Lauréat de la Cocarde d’Or en 1983, il devra interrompre sa carrière en 1990, après une grave blessure à l’artère fémorale qui le laisse presque mort. C’est la littérature qui le ressuscitera en lui permettant de poursuivre sa passion, la plume ayant remplacé le crochet. Une Cocarde d’Or et de Sang est une autobiographie qui raconte cette vie simple des héros de la course camarguaise. La blessure, le doute, l’amour, la passion… Bref, l’histoire d’un homme, un vrai témoignage digne d’intérêt.

 

Les deux livres sont édités aux éditions Au Diable Vauvert. Après quelques échanges avec les auteurs, les discussions se sont poursuivies autour d’un vin d’honneur.

Partagez !

A propos de l'auteur :

Jean-Pierre Trouillas

Naturaliste, amoureux des sciences naturelles, de l’histoire, du patrimoine et des traditions. Passionné de photographie, des arts et de la culture. Curieux de tout en quelque sorte avec une furieuse envie de partager mes passions. Ex-éducateur à la retraite, mais toujours prêt à créer du lien par conviction et non par déformation professionnelle.