Vauvert : Trophée de l’Avenir – 17ème Trophée des Vignerons

  • Catigo de la manade Sylvéréal sur le raseteur Alexis Brunel

Raseteurs : Emeric Assenat, Ludovic Bressy, Alexis Brunel, Jonathan Vic, Dimitri Fougere, Jean-Henry Oudjit et Mickaël Gougeon.

Les gradins n’étaient pas très garnis et c’est bien dommage. Après une belle capelado enjolivée par le groupe folklorique Lou Pantaï de Camargo, on a assisté à une jolie course avec des taureaux intéressants et des raseteurs qui ont fourni un travail constant et soutenu. ARTISTE de Cavallini a été un bon premier qui ne s’est pas laissé faire et est rentré au toril avec ses deux ficelles. ARLEQUIN de Fabre-Mailhan sort de piste avec ses deux ficelles mais n’entend pas les honneurs. ARQUET de Fonfonne Guillierme se montre en bon cocardier avec de belles actions jusqu’aux planches. Il a entendu 8 Carmen pendant son quart d’heure. Il rentre au toril avec ses deux ficelles et la musique. C’est CATIGO de Sylvéréal qui débute la deuxième partie. Le taureau répond bien aux sollicitations et nous gratifie de quelques belles accélérations qu’il conduit jusqu’au planche. Assenat lui ravira sa première ficelle, la première de la course. Carmen à 5 reprises et à sa sortie de piste. PETOUS de Saumade fait honneur à sa devise. Lui aussi a entendu la musique à 5 reprises. Tout comme à Catigo, Assenat lui arrache sa première ficelle et il quitte la piste avec les honneurs. MYTHRON de Lautier s’est conduit en cocardier de respect. Pas forcément spectaculaire mais beaucoup de vaillance et le sens du placement. Il entendra quatre fois les honneurs plus à sa sortie de piste qu’il effectuera en ayant conservé ses ficelles. COUREJAU de Blatière-Bessac aurait mérité un peu plus de travail. Le taureau était hors trophée taurin et les raseteurs harassés par la fatigue et la chaleur. Il a montré qu’il pouvait enchaîner de belles séries et être dangereux lorsqu’il est bien sollicité. Il entendra Carmen à trois reprises et sortira de piste avec ses ficelles et les honneurs.

 

 

Après la course ce fut la remise des prix. C’est Mythron de la manade Lautier qui gagne le Trophée des Vignerons et Emeric Assenat, meilleur animateur de la course, qui emporte le prix Jean-Jacques Guiraud.

 

Partagez !

A propos de l'auteur :

Jean-Pierre Trouillas

Naturaliste, amoureux des sciences naturelles, de l’histoire, du patrimoine et des traditions. Passionné de photographie, des arts et de la culture. Curieux de tout en quelque sorte avec une furieuse envie de partager mes passions. Ex-éducateur à la retraite, mais toujours prêt à créer du lien par conviction et non par déformation professionnelle.